États provisoires du poème numéro 19

Russie, l'immense et l'intime

2019
978-2-84116-279-6 19 € - disponible

 

   Dans ce nouveau numéro, la revue des États provisoires du poème visite la Russie à travers notamment plusieurs poèmes inédits d’Ivan Viripaev, Eugen Kluev et Marina Skalova. Elle propose par ailleurs des études sur des auteurs russes du XXème  siècle : Marina Tsvetaeva, Ossip Mandelstam, Daniil Harms et un texte très peu connu d’Elsa Triolet.

   Où l’on découvre que l’écriture née en Russie rime souvent avec « exil » sans rien dissimuler des douleurs qui l’accompagnent. Mais la poésie russe sait aussi se faire révolte contre le prince, acte politique puissant. Parole de liberté dont l’écho résonne jusqu’à nous.

 

 

Distances, des verstes, le lointain...

On nous a scindés, décollés,

Crucifiés, étendus – les deux bras,

Sans voir que c’était un alliage.

Marina Tsvetaeva (traduction V. Lossky)

 

Coédition avec le TNP

Pages : 128
Format : 14,5 x 22 cm