Le Débat solitaire

VOIGNIER Hubert
2006
978-2-84116-112-6 17 € - disponible
Grands fonds

Extrait :

À la fin, tu m’en auras servi bien assez de cette boisson douce-amère, de cette liqueur noir de jais, de ce poison très lent qu’on accumule comme un venin d’abeille. Tu m’auras abreuvé jusqu’à plus soif avec ce lait ténébreux, ce mauvais sang, cette mélancolie dont je tire mon miel, qui avive la douleur et la volupté, qui fait si mal et qui fait du bien obscurément. J’aurai eu ma dose, j’en serai sevré, j’espère, de cette eau-de-vie fatale, de ce mauvais alcool qui cogne fort, rejette toujours un peu plus dans la déréliction et entérine le fait, s’il en était besoin, que l’on a perdu d’avance, que tout est joué depuis le commencement.

Publié avec le concours du Conseil régional d'Auvergne
Pages : 80
Format : 14,5 x 22,5 cm

L'Agenda

[+] Voir tout l'agenda